104, avenue Victor Hugo, 75116 Paris
contact@values-associates.com

Start with why

Start with why

La définition des orientations stratégiques pour une structure est toujours un exercice passionnant. Passionnant à plusieurs titres car il s’agit de se poser un instant (plus ou moins long !) afin de :

  • lever la tête sur ce qui se passe aux alentours (l’évolution du marché, des attentes de nos clients et prospects, les modifications de notre environnement concurrentiel,…),
  • mettre des mots sur ce qui se passe bien/se passe moins bien au sein de l’équipe
  • se questionner sur notre raison d’être
  • réactualiser ou adapter si nécessaire la trajectoire adoptée afin de se donner collectivement une dynamique

Bref, il s’est agit pour nous (et puisque nous avons plusieurs vélos électriques au sein de Values Associates) de prendre ce temps indispensable pour recharger notre batterie collective et repréciser l’itinéraire de notre aventure commune 😉

Concrètement cette année, après les travaux habituels sous forme de SWOT, nous sommes appuyés sur l’approche formalisée par Simon Sinek. Cette approche nous avait été recommandée par Bruno Chaintron, qui a créé role Crafting et qui nous accompagne sur différents sujets avec un positionnement et des approches originales.Tout le génie de Simon Sinek et tout l’intérêt de son approche sont de nous forcer à nous interroger avant toute chose sur notre raison d’être : Start with why

Aucun texte alternatif pour cette image

Cela parait simple quand cela est posé ! Toutefois, il est tellement tentant de foncer tête la première dans la proposition de valeur, dans ce que nous réalisons, dans ce que nous proposons à nos clients.

Nous avons fait ainsi pas mal d’aller-retours pour préciser notre « why » ! Au final, nous l’avons résumé autour des quelques phrases suivantes :

Nous pensons que dans le monde de l’entreprise, la technologie et le collaboratif (ensemble et différents, on a plus de chances de réussir) sont des leviers fantastiques de créativité et de performance. Dans un environnement de plus en plus complexe et baigné de données, ces deux leviers peuvent contribuer à ce que ce soient les outils qui s’adaptent aux utilisateurs et non le contraire, à libérer du temps pris par des taches très chronophages et surtout à redonner du rêve et du sens aux missions et actions de chacun dans son environnement professionnel On parle beaucoup d’expérience client mais moins du collaborateur en interne, grand oublié en termes d’expérience. Le partage et le collectif sont la base de tout. C’est vrai tant pour la conception en tant que telle d’une business application (co-conception) que pour son utilisation collaborative. L’intelligence individuelle n’est utile que si elle est mise au service d’une intelligence collective.

Qu’en pensez-vous?

Par Bénédicte Daull Massart – CEO de Values Associates